Vendre ses murs commerciaux : 2 conseils à suivre

La vente de murs commerciaux est une étape complexe qui nécessite certaines connaissances. C’est pourquoi il est conseillé de se faire aider dans ces démarches. Cependant, si vous souhaitez vous lancer seul, il existe quelques règles de base qui vous aideront. Dans cet article, découvrez 2 conseils pour vendre vos murs commerciaux.

 

Avez-vous vu cela : A quel moment un assureur peut résilier une assurance habitation ?

Sujet a lire : Pourquoi investir dans l'immobilier en Floride

Louer votre local commercial avant de le vendre

 

Avez-vous vu cela : L’importance des plans de construction

Vous le savez peut-être : aujourd’hui, la plupart des acheteurs de murs commerciaux sont des investisseurs. En effet, depuis une vingtaine d’années, les prix de l’immobilier ont augmenté, et les banques ne financent plus aussi facilement les projets des commerçants. 

A découvrir également : Pourquoi investir dans l'immobilier loi Pinel ?

C’est pourquoi, afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable de vendre votre local de boutique avec un bail déjà en cours. De cette manière, vous attirerez les investisseurs et leur fournirez un bon argument d’achat.

 

Sécurisés et plus faciles à gérer, les murs commerciaux occupés sont très prisés par les investisseurs

 

En vendant vos murs commerciaux déjà loués, vous fournirez à l’acheteur une preuve tangible de la rentabilité de votre bien. Vous éviterez également les négociations liées à la vacance locative.

Par ailleurs, si vous décidez d’effectuer la vente de murs commerciaux occupés, il est conseillé de fournir les justificatifs qui reflètent une bonne gestion de la part du locataire. L’acheteur potentiel pourra ainsi être rassuré, ce qui constituera un nouvel argument positif. 

 

Faire estimer soigneusement la valeur de vos murs de boutique

 

Que vous décidiez de vendre votre local occupé ou non, il vous faudra faire analyser précisément sa valeur. Pour ce faire, le critère le plus important est celui de l’emplacement. Le prix des murs de boutique dépend, en grande partie, de leur visibilité et de leur accessibilité.

D’autres critères s’appliquent à moindre mesure, comme la qualité de construction, les caractéristiques techniques ou encore, comme nous l’avons vu, la présence d’un locataire.

Naturellement, estimer la valeur d’un bien commercial demande de réelles connaissances ; il s’agit d’un métier à part entière. Aussi, pour connaître le juste prix à appliquer pour votre local, il est préférable de faire appel à un professionnel, comme c’est le cas du cabinet Perfia en Île-de-France.

Source : Pixabay