4 lieux incontournables de Strasbourg à voir sans voiture

Avec son centre historique piéton et ses nombreux aménagements cyclables, son tram et ses bus, Strasbourg est une ville qu’il convient de visiter sans véhicule motorisé. C’est en arpentant ses ruelles pavées à pied, en flânant le long de l’Ill à bicyclette ou en regardant lentement défiler les paysages à travers les vitres des transports en commun que vous vous imprégnerez vraiment de l’ambiance alsacienne. Sans voiture, tout Strasbourg est accessible pour qui ne manque pas de débrouillardise. Partez à l’aventure et découvrez la ville d’une autre façon à travers ces 4 lieux emblématiques de la capitale européenne.

La gare de Strasbourg, un point d’arrivée saisissant

Après Lille et Lyon, Strasbourg compte la troisième gare nationale en termes de voyageurs, en excluant bien sûr Paris. Située dans une position stratégique, proche de l’Allemagne et du Benelux, à mi-chemin entre le Nord et le Sud, elle fait office de plateforme internationale.

A lire également : Quels sont les hébergements insolites dans lesquels il est possible de dormir en France ?

Cela peut vous intéresser : Un camping dans l'Hérault vous accueille

Au-delà de son affluence, la gare de Strasbourg offre une apparence qui ne manque pas d’attirer l’œil. Équipée d’une grande verrière en 2007 à l’occasion du lancement du TGV Est, elle laisse voir sa façade préservée datant de 1880 aux voyageurs qui franchissent ses portes. Si vous rejoignez Strasbourg en train, vous déboucherez au sortir de la gare sur une place en forme de rond-point géant, qui vous permettra de poursuivre à pied vers le centre-ville.

A découvrir également : Séjour professionnel ? Optez pour la solution Appart Hôtel

La place Kléber, ses magasins et son animation

Il s’agit de la place phare du centre de Strasbourg. Elle dispose d’une statue du général Kléber, et est bordée par un superbe bâtiment nommé l’Aubette, qui abrite quelques points de restauration et des commerces.

Lire également : Les petits indispensables à connaître avant son voyage au Cameroun

La place Kléber s’anime régulièrement. À Noël, elle accueille le magistral sapin cherché dans les forêts environnantes. À la Saint-Valentin, elle organise des manifestations diverses sous son chapiteau « le café des amours ». Les bouquinistes y prennent aussi place à échéance fixe (les mardis, les mercredis et les samedis).

Pour rejoindre la place Kléber depuis la gare, vous pouvez longer l’Ill à pied en passant par les Halles, ou prendre le tram direct qui s’arrête à la station Homme de fer.

La cathédrale de Strasbourg et ses charmantes ruelles

Son unique flèche lui vaut une certaine célébrité. La cathédrale strasbourgeoise ne se révèle qu’après avoir arpenté tout un tas de rues piétonnes sillonnant la Grande Ile. Elle a notamment attiré l’attention de Victor Hugo et de Goethe.

Ci une friperie orientée rock’n’roll, là une biscuiterie qui propose des assortiments de bredeles, quelques mètres plus loin, une parfumerie ou un grand couturier logé dans un bâtiment d’époque : les ruelles du centre historique vous font découvrir moults petits commerces, égayés par des surprises architecturales telles que des gargouilles, des statues, des fontaines ou des façades remarquables. Celle de la maison Arthus-Bertrand, joaillier d’exception, figure classée parmi les monuments historiques. Pour la retrouver facilement, consultez les informations disponibles sur https://fr.arthusbertrand.com/bijouteries/fr/strasbourg.

La petite France, les ponts couverts et le Mams

Le quartier de la petite France se situe un peu en retrait du centre-ville, mais non loin de la gare à pied. Vous y accéderez aussi en tram ou à vélo, en suivant les pistes cyclables bien indiquées. Principalement piétonne, la petite France consiste en un ensemble de petites maisons à colombages charmantes, nichées au bord de l’eau. Elle abrite aussi des espaces de jeux pour enfants, des bistrots, et plusieurs points d’intérêt marquants.

Le barrage Vauban, couvert, se visite de l’intérieur et donne à voir des expositions régulières gratuites. Il est possible d’accéder à la terrasse panoramique (attention au vertige !) pour un panorama unique donnant vue sur la cathédrale. Quelques centaines de mètres plus loin se dresse le fameux Mams, le musée d’art moderne strasbourgeois, dont la façade colorée visible de loin constitue un véritable repère pour les voyageurs égarés.